Le samedi 6 octobre à

Gwennyn Tanguy : C’est pas la fin du monde mais… Il faut tout réinventer !

Conférence proposée par

Il existe une vie après l’effondrement et on l’invente maintenant !

Comment éviter de sombrer dans un sentiment d’impuissance devant l’urgence écologique ? Cette question jalonne la vie de Gwennyn TANGUY, ingénieure en énergétique, militante écologiste et décroissante ; parfois résignée mais pas toujours …
Cette conférence gesticulée alterne les questionnements et expériences personnelles et la présentation d’informations théoriques – scientifiques et philosophiques.
Entre lucidité et optimisme, Gweenyn Tanguy nous invite à prendre du recul, à agir en conscience et à se projeter positivement vers l’avenir…

Ecol’Aube Festival

Cette conférence gesticulée s’inscrit dans le programme de la 6ème édition du festival Ecol’Aube.

Avec ce festival biennal, nous cherchons à promouvoir l’écologie dans l’Aube à travers une série d’animations ludiques et enrichissantes. Nous voulons ouvrir les pratiques écologiques et l’intérêt pour la cause environnementale au plus grand nombre, pour que chacun puisse s’en saisir. L’écologie, parce qu’elle annonce un désastre humanitaire, peut être inquiétante. Pourtant, l’écologie est aussi une source d’espoir merveilleuse : sur toute la planète, de Rojava à Troyes, des hommes et des femmes ré-inventent des manières de vivre ensemble plus conviviales.

Les portes du gymnase Volbart sont ouvertes dès 18h30 pour l’inauguration du festival et le verre de l’amitié. À 19h, nous vous proposons un petit concert de musiques africaines que vous pourrez déguster en mangeant des crèpes.

Le lendemain, le festival réunit de nombreux acteurs de l’écologie du département et d’ailleurs et propose, outre l’atelier de Gwennyn Tanguy à 10h, plein de belles animations : conférences, concerts, spectacles, ateliers, projections de films…

Plus d’infos sur le site Ecol’Aube Festival.

1h30 Un atelier est prévu le lendemain matin, dans le cadre de l'Ecol'Aube Festival Tout public